NDINGLER : Les paysans ont rejeté la « solution provisoire »

NDINGLER : Les paysans ont rejeté la « solution provisoire »

Les paysans de Ndingler ont rejeté la « solution provisoire » de Babacar Ngom face à la presse, ce matin. Lors de cette rencontre, Ablaye Dione, le visage de ce combat contre l’accaparement des terres, s’est montré catégorique : « Nous avons hérité  ces terres de nos parents et grands-parents, donc personne ne peut nous obliger à les céder. Nous avons été choqués quand nous avons appris à travers la presse que nous aurions accepté la proposition de Babacar Ngom. C’est totalement faux. Nous n’accepterons jamais les propositions des médiateurs ».

Ablaye Dione d’ajouter : «Si Macky Sall a pris la décision de nous exproprier au profit de Babacar Ngom, c’est son problème mais sachez que les populations de Ndingler, braves comme toujours, vont combattre cette injustice jusqu’à la mort. Nous serons et resterons toujours dignes ».
Par ailleurs, Yalnack Séne, ancien vice-président de la communauté rurale de Ndiaganiao a précisé, lors de la même rencontre, qu’aucune délimitation de la frontière entre les communes de Sindia et  Ndiaganiao n’a été faite. Ce qui, pour lui, signifie que personne ne peut prétendre qu’une partie des terres occupée par Sédima n’appartient pas au village de Ndingler.

A noter que sur les lieux, Babacar Ngom continue ses travaux en faisant des pistes latériques et des tranchées longues de plusieurs kilomètres. Un mépris de sa part vigoureusement dénoncé par ces paysans impuissants devant les machines de la Sédima.

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.