🟢MbackĂ© – Éducation : Comprendre la motivation et la lĂ©gitimitĂ© de la grève des enseignants par Alioune Fall professeur au CEM GaindĂ© Fatma de MbackĂ© .

🟢MbackĂ© – Éducation : Comprendre la motivation et la lĂ©gitimitĂ© de la grève des enseignants par Alioune Fall professeur au CEM GaindĂ© Fatma de MbackĂ© .
gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw== - 🟢Mbacké - Éducation : Comprendre la motivation et la légitimité de la grève des enseignants par Alioune Fall professeur au CEM Gaindé Fatma de Mbacké .

Ces dernières années ont été marquées par des dysfonctionnements dans l’administration publique Sénégalaise, à la fois dans son organisation, son fonctionnement et dans la gestion de ses ressources humaines entraînant une déstructuration du système de rémunération.

C’est pourquoi une étude a été faite et dont la finalité était un retour à l’équilibre rompu depuis 2000 en vue de promouvoir une meilleure allocation des ressources budgétaires. Mais également d’accroître l’équité dans les systèmes de rénumération et de mettre en place un système qui permet de motiver les agents de l’état les plus performants.

L’évolution des grilles indiciaires au détriment des enseignants, la prolifération des primes, et indemnités, les augmentations successives pour les autres agents de l’administration doivent pousser à l’harmonisation et mise en cohérence avec le statut des autres fonctionnaires.

L’analyse des niveaux de rénumération ressorties de l’étude laisse apparaître une iniquité qui nécessite d’être corrigée.
Sans oublier qu’il ressortait de l’étude qu’il fallait procéder au gel de tout octroi ou paiement de nouvelles primes et indemnités en attendant l’élaboration d’une nouvelle politique dans ce domaine avec la proposition d’un système rénové. Vous conviendrez avec moi que le gouvernement est passé outre creusant les disparités.
Le diagnostic de l’étude a permis de relever les principaux points faibles suivants :

  • Une architecture de l »échelonnement indiciaire insuffisamment homogène .
  • des disparités dans la progression de la carrière de certains corps par rapport à d’autres.
    A l’intérieur même de certains corps un régime indemnitaire inique crevant la masse salariale.
  • Une faible évolution du point indiciaire
  • Le recours récent à des formes de rénumération non liées aux échelles indiciaires à travers l’octroi d’indemnités différentielles ou l’attribution de solde globales .
  • Un système d’avancement inadapté
    C’est pourquoi comme précisé par le rapport de l’étude il faut mettre une politique appropriée de rénumération dans l’administration publique s’appuyant sur une organisation optimale et une gestion rationnelle et valorisante des ressources humaines dans l’équité et la justice sociale
  • La rénovation du système de rémunération
  • La modernisation et la fiabilisation de la gestion des effectifs et de la masse salariale
    -La rationalisation de la gestion du personnel
    -Le renforcement du dispositif juridique et statutaire de la fonction publique
    Voilà en résumé le diagnostic les conclusions et les orientations de l’étude depuis 2015.
    Devons nous rester les bras croisés ?

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.