Éphémérides : Le 4 août 1984, Thomas Sankara change le nom de la Haute-Volta en Burkina Faso.

Éphémérides : Le 4 août 1984, Thomas Sankara change le nom de la Haute-Volta en Burkina Faso.

Le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l’ancienne Haute-Volta en Burkina-Faso, le « Pays des hommes intègres ». Un changement de nom officiel et très symbolique, destiné à rompre avec le passé colonial et à concrétiser les objectifs de la révolution sankariste.

En vertu d’une ordonnance du 2 août 1984, le capitaine Thomas Sankara, désireux de faire table rase du « passé réactionnaire et néocolonial », rebaptise la Haute-Volta en République démocratique et populaire du Bourkina Fâso (orthographe originelle). Le premier mot signifie « homme intègre » en langue mooré et le second « terre natale » en dioula, soit « le pays des hommes intègres ». Ses sept millions d’habitants ne sont plus des Voltaïques mais des Bourkinabè.

Le drapeau de l’ancienne Haute-Volta, composé de trois bandes noire, blanche et rouge, est aussi remplacé. Le nouvel étendard national est désormais composé de deux bandes horizontales rouge et verte, frappées d’une étoile jaune à cinq branches. Le tout représentant respectivement les idéaux de révolution, de travail de la terre, et d’espérance. Autre transformation : l’hymne national. La chanson Volta laisse la place au Ditanie, ou « chant de la victoire ». La devise nationale est elle aussi modifiée, passant de « Unité-travail-justice » à « La patrie ou la mort, nous vaincrons ».

Jeuneafrique

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.