FOOTBALL – CHRONIQUE :  » Du cœur, du talent et de la Baraka » (La chronique de Serigne Fallou Dieng).

FOOTBALL – CHRONIQUE :  » Du cœur, du talent et de la Baraka » (La chronique de Serigne Fallou Dieng).

Quand, après le toss désignant le Sénégal pour débuter la séance de tirs au but, Kalidou Coulibaly s’est levé, le peuple a retenu son souffle, après lui Abdou Diallo, Bouna Sarr, Bamba le bleu, rien ne présageait un tel ordre. Personne n’en parle mais ce choix de Aliou Cissé était très osé, imaginez si ces défenseurs avaient raté leurs tirs. Mais la Baraka que l’on sollicitait nous a souri à travers un poteau, un arrêt et une balle fuyante de Mané vers le petit filet. Ce fut la course folle des joueurs vers l’enfant de Bambali.

273576003 4897570483658635 5734117726180182007 n - FOOTBALL - CHRONIQUE :" Du cœur, du talent et de la Baraka" (La chronique de Serigne Fallou Dieng).

Le Sénégal connaît sa première génération et décroche sa première étoile. Ainsi 64 ans après, Aliou Cissé succède à l’egytien Fahmi le premier coach à remporter le tournoi Abdel Aziz Abdellah Salam, cela ne s’appelait pas encore CAN avec 4 équipes pour 2 matchs l’Afrique du Sud étant disqualifiée pour avoir refusé de sélectionner des noirs.Hier au bord du terrain quand son capitaine lui présentait le trophée avec des mots, il lui a certainement murmuré:  » coach ce 06 février répond à ce 13 février 2002 quand tu ratais le penalty avec ton numéro 6, cette coupe est d’abord pour toi » Aliou devrait lui rétorquer : »Merci Kali mes larmes de miel de ce jour ont séché celles amères de ce jour fatidique de Bamako » Aliou Cissé se sent soulagé et sa course avec le drapeau, révélant sa folle joie est l’une des images fortes de cette soirée.Soulagé oui Cissé l’a été pas seulement pour tout ce qu’il a enduré, mais surtout pour avoir joué et remporté cette finale.Ce match d’un goût particulier où les sénégalais ont battu les égyptiens à l égyptienne, car qui règne par le feu périra par le feu, les pharaons pensaient être maîtres des tirs au but.Les pharaons, qui n’avaient pas l’une de leur meilleure équipe, avaient élaboré un scénario qui consistait à tenir, tenir et vous avoir à l’usure comme contre le Maroc, où aux tirs au but contre le Cameroun. Mais ce Sénégal vaillant a renversé et fait craquer les égyptiens.

273638320 2645710578895009 3921681282629584747 n - FOOTBALL - CHRONIQUE :" Du cœur, du talent et de la Baraka" (La chronique de Serigne Fallou Dieng).

Vaillant et fort comme Sadio Mané qui après avoir raté ce penalty matinal au lieu de se tenir la tête et se faire consoler a, comme Cabrini l’italien dans cette finale de coupe du monde, levé les bras et est resté lucide.Cette lucidité qui lui a permis de planter Gabaski ce barrage d’Assouan entraîné par El Hadari le meilleur gardien d’Afrique vainqueur de 4 CAN et aussi malgré sa bouteille référence.Cette fois, et il ne fait pas toujours, le football a rendu un verdict logique et cohérent, car avec seulement 4 petits buts inscrits on voyait mal l’Égypte remporter ce trophée. La victoire est belle, mais le temps de se délecter sera de courte durée car déjà en mars il faudra encore se retrouver sur la route du Mondial.Merci à vous lions pour ce plaisir procuré aux populations sénégalaises. Le football est magique il a réuni tout le peuple autour du drapeau.

273618429 4460414757396746 3763781212011624730 n - FOOTBALL - CHRONIQUE :" Du cœur, du talent et de la Baraka" (La chronique de Serigne Fallou Dieng).

Ce peuple tel une déferlante vous accueillera et vous suivra partout à travers les rues de Dakar pour vous aduler, vous fêter parce que reconnaissant. À ce peuple féru de foot mais orphelin de trophée et d’extase vous venez d’offrir une mamelle victorieuse à laquelle il sucera à volonté. Exigeants, les amateurs et férus de foot le seront davantage à votre égard mais n’est ce pas votre destin de joueur professionnel que de devoir toujours faire plus et mieux. À la FSF pour le travail accompli et les résultats obtenus dans la gestion du football nous disons merci. Vive le football Vive les lionsQue Dieu protège le Sénégal.

Serigne Fallou DIENG

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.