Football- Sénégal/Egypte : Voici L’analyse de l’expert Serigne Fallou Dieng « Chauffons les gradins, enflammons le stade, galvanisons nos joueurs mais n’utilisons pas des lasers, n’huons pas l’hymne égyptien « 

Football- Sénégal/Egypte : Voici L’analyse de l’expert Serigne Fallou Dieng « Chauffons les gradins, enflammons le stade, galvanisons nos joueurs mais n’utilisons pas des lasers, n’huons pas l’hymne égyptien « 

Jouer et gagner proprement.Depuis Samedi suite à notre match contre l’Égypte des propos pas du tout rassurants sont véhiculés par des supporters des journalistes de pseudo analystes et pire par des techniciens. Une invite à la « réciprocité » de la violence (utiliser les lasers, huer l’hymne égyptien). Ceci en soit n’est pas grave, mais c’est la tonalité donnée à cette affaire qui inquiète. Car suite à ces appels tous azymuts de faire comme les égyptiens pour faire désordre et inciter à l’excès.Avec cette atmosphère surexcitée, des débordements sont à craindre.Chauffer les gradins, enflammer le stade, galvaniser nos joueurs, peser sur l’arbitre voilà ce qui est attendu des supporters, toute autre attitude est à bannir.Sur les plateaux de télé nos  » connaisseurs » demandent à Cissé de faire comme QUIEROS et à Coulibaly comme Salah en chargeant les arbitres.

Une invite maladroite car les attitudes ne s’improvisentt pas et tenter de faire ce dont ils n’ont pas l’habitude ne fera que les divertir et les perturber.Pour ce match à quatre 1/4 temps, il s’agira de trouver des solutions tactiques, créer de l’envie, susciter le dépassement et se sublimer, gérer le stress, vider la hantise du but adverse :n’est-ce pas trop demander ? Bien sûr que non car nous sommes champions d’Afrique coach Aliou.La grande inconnue de cette rencontre reste le Stade ce monstre pas encore apprivoisé, les organisateurs ne connaissent pas encore assez le dispositif de même que le service d’ordre donc vigilance et à propos. Le football avec l’incertitude du résultat, ce qui du reste fait sa beauté, sait être cruel, avant son match toute l’Italie parlait du prochain adversaire en pensant au Portugal à la dernière minute la petite Macédoine privé de Mondial les champions d’Europe. Pensez à la peine des poulains de Mancini et surtout à cette perle de Marco Verrati qui risque de ne jamais disputer une coupe du monde.Ce mardi 29 rester dans nos fondamentaux, inventer sans folie, jouer et gagner proprement.Dieu protège le Sénégal Allez les lions .

Serigne Fallou DIENG 77 913 51 34

#senejet

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.