Sénégal – Magal de Touba M’backé : Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé  » Les travaux pour une eau potable et douce seront bientôt lancés par Cheikh Mountakha Bachirou Mbacké, réhabilitation de Safinatoul Amane, rappel des règles du Magal et des interdits « .

Sénégal – Magal de Touba M’backé : Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé  » Les travaux pour une eau potable et douce seront bientôt lancés par Cheikh Mountakha Bachirou Mbacké, réhabilitation de Safinatoul Amane, rappel des règles du Magal et des interdits « .

Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a fait face à la presse ce dimanche à la résidence Cheikhoul Khadim de Touba Mbacké. Le porte parole du khalife général des mourides a rappelé d’abord le départ en exil du cheikh.

Il a ainsi adressé ses remerciements à la famille du Cheikh, et a aussi demandé aux organisateurs de se souvenir des fidèles Cheikh du Cheikh qui ont accompagné tout le travail de leur vivant, surtout de les mettre dans les programmes et les conférences publiques.

Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a aussi adressé ses vifs remerciements aux talibé de cheikh Ahmadou Bamba, en faisant référence à Cheikh Mouhamadou Moustapha M’backé qui dit il, lors de la construction de la mosquée a fait face à toutes les difficultés du monde. Parmi celles ci, Trois parties,les pour,les contre et les neutres.

Ceux qui ont été neutres ont fini par rejoindre cheikh Moustapha dans les conditions difficiles qu’il a bâties la mosquée déclare Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé. Le porte parole du khalife a dit que , Cheikh Mouhamadou Moustapha a mis en bandoulières sa foi et son honneur, pour bâtir à une époque difficile la bâtisse de la mosquée de Touba Mbacké.

Et pourtant il n’y avait pas de titre foncier de Touba, dit cheikh Basse Abdoul Khadre.

Ainsi arriva cheikh Mouhamadou Fadal, lui aussi, en1945 , a hérité de conditions difficiles pour continuer l’œuvre de son grand frère pour achever le travail de la grande mosquée.

C’est ainsi que tous ceux qui se sont succédé au Khalifa, ont contribué pour la ville, la mosquée, la famille du Cheikh et les talibé.Passant des fils du cheikh aux petits fils, cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a rappelé le travail énigmatique de chancun de ses serviteurs du cheikh.

Depuis l’arrivée de Cheikh Mountakha Bachirou Mbacké, lui il a complété les souhaits du Cheikh avec l’université Cheikhoul Khadim de Touba Mbacké. Une université qui devait ouvrir depuis longtemps mais pour mieux préparer le démarrage,il a décidé de reporter l’ouverture. Déjà cinq cents millions ont été dégagés pour accompagner tout ce qu’il faut comme nécessité pour le démarrage par Cheikh Mountakha Bachirou Mbacké.

Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé dira , une fois ce travail fini, cheikh Mountakha Bachirou Mbacké va s’attaquer aux travaux de l’eau potable et douce dans la ville sainte de Touba. Ce qui sera lancé très bientôt et il fera la déclaration lui même. Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé dira que le khalife général des mourides compte sur l’implication et la mobilisation des mourides. Car là où sera Touba, c’est grâce aux talibé qui ont construit toutes les grandes bâtisses de la ville.

Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a remercié la commission chargée de l’organisation du grand Magal avec à sa tête Serigne Ousmane M’backé.

Dans son discours, cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a réhabilité la dahira Safinatoul Amane en proie à une crise depuis l’affaire Serigne Sidy Mbacké blessé par des éléments de la dahira. Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a dit  » c’est une affaire familiale qui concerne la famille et personne d’autre, donc c’est à nous de nous en occuper dans la famille*. Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé dira  » la dahira fait un travail pour la protection et la vulgarisation des bonnes vertus et des bons comportements dans la ville. Safinatoul Amane fait un travail que la police et la gendarmerie nationale n’en sont pas capables « . Sur le marché de la gare,refuge de jeunes SDF, des instructions fermes ont été données à Abdou Lahad ka, Maire de la ville de déloger et de transférer tous les objets sur place ».

Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a rappelé la célébration du Magal par le saint coran, la psalmodie des khassidas, et les bernés. Il a prié pour un bon Magal et a remercié les autorités étatique du Sénégal. Les interdits dans la ville sainte ont été rappelés. Les enfants de la rue, à bas âge qui conduisent des charettes, des salles de sports, d’élevage de chiens dans certaines maisons, , Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé a demandé à la mairie de veiller à toutes ces interdictions dans la ville de Touba Mbacké. Pour ceux qui prennent des photos et des films dans la mosquée de Touba Mbacké, Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé rappelle d’en faire un usage en rapport avec la ville de Touba Mbacké surtout dans les réseaux sociaux.Aux commerçants de Touba Mbacké, Cheikh Basse Abdoul Khadre M’backé leur rappellent  » d’éviter de faire l’usure, surtout sur les produits annoncés en manque récemment. Il a demandé aux commerçants de revenir à la raison et d’éviter de telle chose « .

#senejet

Senejet

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.